Conseil d’Administration

Après le conseil d’administration du 18 janvier 2018, la composition et les fonctions au sein du conseil sont les suivantes.

Philippe Clermont

Philippe Clermont - Président

Ancien élève de l'Ecole Polytechnique et de l'ENSTA, docteur en informatique, Philippe a été successivement ingénieur de recherche à la DGA, cofondateur d'une startup dans le secteur IT, investisseur en capital-risque au sein du groupe Caisse des Depots, puis responsable de la tutelle du secteur aérospatial à la DGA (Direction de la Stratégie).

Depuis 2010, il dirige Sully Partners, société de conseil financier au profit des startups et PME technologiques et/ou industrielles. Il est passionné de l'exploration martienne depuis 1976 (première photo de la surface martienne transmise par Viking1), et membre d'APM depuis 2004.

Ancien élève de l’École Polytechnique et de l’École Nationale Supérieure de l’Aéronautique et de l’Espace, Richard Heidmann est ingénieur en propulsion spatiale. Ancien Directeur de l’Orientation Recherche et Technologies du groupe Snecma (aujourd’hui Safran), il a exercé précédemment diverses responsabilités dans le domaine des moteurs-fusées. Il a participé à la genèse et au développement des lanceurs Ariane.

Sur le plan associatif, il a pris une part active dans la promotion de l’exploration de Mars et de l’accès de l’Homme à ce monde, en tant que président fondateur de l’association Planète Mars, branche française de la Mars Society.

Economiste, ancien banquier, passionné de planétologie et de de paléogéobiologie, membre fondateur de la Mars Society, membre du conseil d'administration de l'Association Planète Mars et président de la Mars Society Switzerland.

Jean-Marc Salotti a obtenu un doctorat en informatique, spécialité intelligence artificielle en 1994 à l'Institut Polytechnique de Grenoble. Devenu enseignant chercheur, il a intégré en 2009 l'Ecole Nationale Supérieure de Cognitique au sein de l'Institut Polytechnique de Bordeaux. Pour ses recherches, il est rattaché à l'équipe Cognitique et Ingénierie Humaine du laboratoire de l'Intégration du Matériau au Système.

Passionné par la conquête de l'espace, il est devenu membre actif de l'Association Planète Mars en 2000. Depuis, il a obtenu le Master of Space Studies de l'International Space University en 2002 et a publié de nombreux articles techniques dans le domaine spatial, en particulier sur la problématique des missions martiennes habitées (concept 2-4-2). Il est aujourd'hui secrétaire d'un groupe de travail de l'Académie Internationale d'Astronautique chargé de faire le point sur ce type de missions et d'établir une liste de recommandations pour les agences spatiales internationales.

Il a récemment participé à l'écriture d'un livre de vulgarisation sur le sujet : "Embarquement pour Mars, 20 défis à relever", éditions AB Médias, 2013. Il est l'auteur des publications "Simplified scenario for manned Mars missions", Acta Astronautica, vol. 69, 266–279, 2011 et "Revised Scenario for Human Missions to Mars", Acta Astronautica, vol. 81, p. 273-287, 2012.

Ancien élève de l’école Sup Info Paris 83, Jean-François Pellerin se passionne pour l’astronautique lors des missions Apollo. Il fait carrière dans le secteur aérospatial, d’abord chez Arianespace dans les années 1980 puis dans la Division Avions d’Aérospatiale à Toulouse en tant qu’ingénieur en gestion de projet sur l’Airbus A340. Depuis 1995 il est journaliste spécialisé dans l’aéronautique, le spatial et l’innovation technologique. Il a suivi un 3ème cycle de D.E.S.S. en journalisme scientifique et médical à Paris 7. Il est diplômé ès ‘Science Technologie et Société’ du CNAM. Membre de l’AJPAE, de l’AAMA, de la SAF. Administrateur de l’association Planète Mars, il est aussi conférencier, notamment pour le Musée de l’Air et de l’Espace depuis 1998. Jean-François Pellerin a publié le « Guide des combinaisons spatiales et du vol habité » (Tessier & Ashpool, 2006), « Aventures dans l’Espace - 20 Récits authentiques » (A2C Médias, 2011 et 2012), et « 100 inventions tombées du ciel » (A2C Médias, 2014), préfacé par l’astronaute français Jean-Loup Chrétien.
Ingénieur diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure de Mécanique et d’Aérotechnique (ISAE-ENSMA) en 1991, Boris débute sa carrière dans l'aéronautique à Dassault Aviation, puis évolue vers le spatial à EADS Astrium (devenu Airbus Defense and Space). Il voit l'exploration de Mars comme un enjeu de société, et se rapproche de la Mars Society et des sciences en planétologie. Depuis 2009 il est élu au conseil d'administration de l’association Planète Mars. En 2011 il entre au LATMOS, laboratoire de recherche spatiale du CNRS, pour conduire les opérations autour de Vénus avec un instrument d'étude de l'atmosphère de la sonde Venus Express de l'ESA, sonde jumelle de Mars Express en orbite autour de Mars. Depuis 2013, il développe la technologie des CubeSats scientifiques avec l'Observatoire de Paris et ses partenaires. Il est aussi un fervent promoteur de l'Internet pour tous, « open source », avec l'emploi d'outils accessibles gratuitement par tout public.

Ancienne diplômée de l’ESTACA, Aline est ingénieure Sureté de Fonctionnement et Sécurité pour le compte de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) à Paris, dans le cadre du projet de développement du futur système de lancement européen Ariane 6. Ceci lui donne l’opportunité de donner des cours sur la sécurité des personnes et des biens à assurer au cours des lancements.

Passionnée par l’exploration spatiale, elle a déjà expérimenté les effets de la microgravité au cours de deux vols paraboliques « ZeroG ».

Elle a également élaboré deux articles sur les synergies à développer pour assurer la sécurité des astronautes pour les futures missions d’exploration spatiale lointaine (comme les missions martiennes) durant les conférences IAASS et IAC en 2016.

Elle participe à de nombreux groupes de travail visant à promouvoir les futurs talents dans le spatial au sein du Space Generation Advisory Council (SGAC) et de l’association Woman In Aerospace (WIA).

Infirmière, cadre de santé et passionnée d'astronomie, elle intègre très tôt l'association Planète Mars. Au sein de l’association, elle s'appuie sur ses acquis professionnels  pour participer à un groupe de réflexion sur l'impact de la nutrition sur la santé physique et psychologique des astronautes lors d'un voyage vers Mars. En tant qu'administratrice elle a participé à la rédaction des rapports de synthèse de ce groupe pour l'élaboration de la 1ère édition du livre Embarquement pour Mars.