Curiosity a terminé l’ascension de la pente qui l’a conduit à la partie supérieure de Vera Rubin Ridge sur un plateau rocheux.

La position de Curiosity au 1809 ème jour martien de sa mission vers le 9 septembre (doc. NASA/JPL-Caltech/Univ. of Arizona)

Panorama Mastcam du 11 septembre (sol 1812) orienté vers le Nord Est avec le mont Sharp à droite. Curiosity a monté la pente à gauche mais pas dans la partie abrupte visible ici (doc. NAA/JPL-Caltech/MSSS/montage APM)

Panorama Navcam du 13 septembre sur 180°. L’arrière du véhicule est à droite (le générateur radio isotopique) et l’avant à gauche (base du bras robotique). Comme le rover a avancé sur le plateau la vue est moins dégagée sur l’arène du cratère Gale que les jours précédents   mais on a une vue plus large vers la gauche. (Doc. NASA/JPL-Caltech/montage APM)

L’arène du cratère Gale avec les remparts à 25 km au loin et à mi chemin la barre noire des dunes Bagnold qui ont été traversées par le rover. A gauche on aperçoit un petit cratère, au pied interne des remparts. Ce cratère avait déjà été en vue il y a longtemps. (Doc. NASA/JPL-Caltech/montage APM)

A gauche le petit cratère au loin. Voir image suivante. (Doc. NASA/JPL-Caltech/montage APM)

Ce même cratère vu le 23 mars 2016 par la caméra Mahli (doc. NASA/JPL-Caltech/MSSS)

Une vue d’ensemble du quart Nord Ouest du cratère Gale depuis les pentes du mont Sharp central en bas à droite jusqu’aux remparts en haut à gauche. Le point d’atterrissage de Curiosity est signalé par une croix rouge et sa position actuelle par une croix jaune sur le fin ruban de Vera Rubin ridge. Le cratère visible sur les images précédentes est indiqué par une flèche verte. Noter qu’il présente les caractéristiques de ce qu’on appelle familièrement un cratère “splotch”. Il est entouré d’éjectats lobés qui signalent la présence de glace dans le sous sol qui a fondu au moment de l’impact et donnent ensuite cette image de coulée de boue figée. (Doc. NASA/JPL-Caltech/Univ. of Arizona, indications APM)

Vue vers la zone d’atterrissage qui se situe au delà de la bande foncée des dunes Bagnold. A droite on distingue au loin la suite de l’escarpement Vera Rubin. (Doc. NASA/JPL-Caltech/montage APM)