La NASA vient de passer six contrats d’étude d’habitat interplanétaire “Deep Space” à des sociétés US. Après le lanceur lourd SLS et le vaisseau Orion capable de missions lointaines et d’un retour à plus de 11 km/s dans l’atmosphère terrestre, un élément indispensable des missions lointaines est un habitat suffisamment vaste pour assurer des conditions de vie acceptables pour des équipages de 4 à 6 personnes sur des durées de plusieurs mois voire années.

Les sociétés sélectionnées dans le cadre du programme “Next Space Technologies for Exploration Partnership-2” ou “NextStep-2” sont les suivantes:

Les 6 sociétés ont 24 mois pour conduire des études et développer des prototypes pour des essais au sol, pour un montant de 65 M$ jusqu’à fin 2017, avec une contribution supplémentaire de leur part, de 30% au programme.

Jason Crusan, directeur du département “Systèmes d’exploration avancés” à la NASA, a déclaré à cette occasion: “La NASA est sur la voie d’une expansion des vols humains, incluant le voyage vers Mars, et nous utilisons les capacités d’innovation, les talents et les connaissances à la fois des secteurs privés et gouvernementaux”

Bigelow Aerospace LLC, Boeing, Lockheed Martin et Orbital ATK ont déjà travaillé sous contrat NASA sur ces sujets en 2015  dans le cadre du programme NextSTEP.

j crusan et deep space habitat aiaa 2014 r

Jason Crusan présentant les différents matériels nécessaires pour l’exploration (et en particulier le Deep Space Habitat – flèche rouge) lors du congrès AIAA Space 2014 à San Diego (doc. A. Souchier)

hab_wrs_galley_jpg

Vue d’artiste d’un étage du Deep Space Habitat (doc. NASA)

NextSTEP

Une mission autour de Mars montrant l’utilisation de modules habitats Orbital ATK dérivés de Cygnus (doc. Orbital ATK)

mars-moon-phobos-base

Le Deep Space Habitat devrait aussi être utilisé lors des missions sur Phobos (doc. NASA)