Le film “Mars Society – Prélude” de Giulia Grossmann a été projeté pour la première fois le 18 juin au Ciné 104 de Pantin dans le cadre du festival de courts métrages “Coté Court”. La projection avec sa bande son “voix” était accompagnée d’une musique de Cosmic Neman et d’un Light show de François Decourbe. Un public de 110 personnes avait pratiquement rempli toute la salle.

Les images suivantes sont extraites du film. Comme dans ses films précédents Giulia Grossmann mélange ici documentaire et fiction dans une vision artistique de la préparation du voyage martien loin des stéréotypes habituel des films de science fiction.

5670

1 26 allumage soleil

La projection commence sur la description de la genèse du système solaire avec le texte de Pierre Brisson du livre “Embarquement pour Mars”:

“Au commencement était la poussière et le gaz. Une vaste nébuleuse provenant de la vie antérieure d’étoiles explosées, perdue dans un des bras périphériques d’une galaxie spirale ordinaire que les Grecs appelleront beaucoup plus tard la « Voie Lactée ». La masse de cette nébuleuse se contractant par gravité, à la suite d’une perturbation qui pourrait être l’explosion d’une supernova, se mit en mouvement dans un gigantesque tourbillon en forme de disque. Le centre, où la pression augmentait, finit par atteindre la masse critique permettant de générer suffisamment de chaleur pour allumer les réactions nucléaires productrices d’énergie. Une nouvelle étoile était née, notre Soleil. Cela fait 4,567 milliards d’années.”

5669

“Le jeune Soleil n’avait cependant pu accréter ou absorber la totalité de la matière de sa nébuleuse. Il en restait quelques millièmes qui continuaient à graviter autour de lui. Progressivement cette matière s’est assemblée pour créer les planètes à commencer par les planètes géantes. A proximité du soleil dans une zone libérée de l’influence de Jupiter et Saturne, des planètes telluriques commencèrent à se former. On était à 500.000 ans de la première lumière de notre étoile. Les chocs et fusions entres astres voisins continuèrent, les planétoïdes en présence devenant chaque fois plus massifs.”

2 26 chocs planétaires

“A la fin de la période d’accrétion (« bombardement primordial »), à environ 4 millions d’années de la première lumière, la proto-Terre et la proto-Mars subirent toutes deux un choc d’une extrême violence de la part de leur dernier voisin. Le choc de l’un de ces astres avec la Terre créa la Lune tandis que le choc d’un astre moins important avec Mars créa la « dichotomie crustale » que nous constatons aujourd’hui, le noyau de « l’agresseur » rejoignant dans les profondeurs celui de la proto-Mars, tandis que sa croûte et son manteau se répandaient à la surface de l’hémisphère Sud, recouvrant quelque 60 % du globe. Suivit une période relativement calme au cours de laquelle les planètes géantes continuèrent à dériver plus lentement vers l’extérieur du système. Pendant cette relative accalmie, on peut imaginer sur Mars une atmosphère épaisse, permettant la présence d’eau liquide en surface, au-dessus d’une croûte animée de mouvements tectoniques puissants du fait d’une planète encore très chaude en raison de la violence du processus d’accrétion.”

4 31 Ariane 5 maison

Saut de quelques milliards d’années pour arriver au temps présent

4 49 astronaute 1969: la Lune

5 49 TV Apollo 11

et les premiers pas de Neil Armstrong et Buzz Aldrin lors de la mission Apollo 11

5 02 VB Mars avant 2000

L’avenir à l’époque: Mars avant l’an 2000 !

7 03 Society

Et aujourd’hui: Mars avant 2040

10 04 PEP fauteuil rotatif

Préparatifs et entraînement des astronautes (Pierre Emmanuel Paulis à l’Euro Space Center)

10 51 PEP MMU

Préparatifs et entraînement des astronautes (Pierre Emmanuel Paulis à l’Euro Space Center)

 11 18 AS entre shuttle

Embarquement pour Mars

 11 34 mission control

Le Centre De Lancement (Kourou ?)

12 02 PEP Flight director

10, 9, 8, …

12 56 simulateur

Décollage

13 12 ecran mission control

Tous les paramètres sont nominaux

13 52 PEP

Allumage deuxième étage

14 10 simulateur

Tout est toujours nominal

14 39 mission control ext Le centre de contrôle de mission

14 49 Redu

La réception des télémesures est bonne

15 06 simulateur

Extinction deuxième étage. Le vaisseau est en orbite.

15 12 simulateur

Préparation au rendez-vous avec l’étage d’envoi vers Mars

15 17 simulateur

Rendez vous réussi

 15 48 simulateur

TMI: en route vers Mars

5668 L’équipage prend possession de l’habitat de transfert Terre Mars

17 11 scaphandre “Notre voyage ne fait que commencer”

18 12 scaphandre “Nous sommes partis pour 6 mois d’odyssée au travers de notre système solaire”

19 09 scaphandre

“Nous devrons garder la maîtrise de notre mental dans les conditions inconnues du voyage spatial qui va nous isoler chaque minute un peu plus”

20 32 base 1

Arrivée dans le domaine martien. Objectif: se poser à proximité du Hab qui nous attend

21 04 base 1 sol

Atterrissage réussi

21 02 base 1

Premières sorties

22 04 base 1

“Notre odyssée sur ce nouveau monde ne fait que commencer”

22 17 base 1 et astros

500 jours d’exploration

23 36 scaphandre debout

Dans les entrailles de Mars ?


24 30 base 2

Un jour des bases scientifiques et colonies

24 41 base 2 Avec début d’exploitation des ressources locales

25 03 base 2

Plusieurs dizaines de personnes en permanence

25 27 conclusion

“Le voyage de l’humanité vers Mars, c’est le futur proche, réel, tangible, de l’exploration spatiale, et même de l’exploration humaine, tant l’exploration spatiale n’est que la prolongation dans un milieu ô combien plus difficile de la grande aventure, jamais interrompue, de l’exploration par l’homme de son environnement : sur terre, sur mer, dans les airs, sur les cimes montagneuses, dans les abysses, et maintenant, à travers le vide du cosmos. Nous explorons pour maîtriser notre peur de l’inconnu, pour assurer notre sécurité, pour comprendre les règles qui régissent notre environnement et mieux y vivre, et, au final, pour répondre à cette question existentielle fondamentale: d’où venons-nous, quel est le sens de notre présence sur terre, le sens de la vie ?” Extraits de la préface de l’astronaute Thomas Pesquet pour le livre “Embarquement pour Mars”.

25 47 MDRS

La station MDRS de simulation de la Mars Society dans l’Utah (doc. M. Scoubeau/M. Iranmanesh)

26 06  MDRS

MDRS 151: simulation sur Terre (doc. M. Scoubeau/M. Iranmanesh)

26 23 MDRS

MDRS 151 (doc. M. Scoubeau/M. Iranmanesh)

 27 15 mars society

La Mars Society

27 56  mars society mod

La Mars Society dans le monde

Générique

Générique

 

(Docs. G. Grossmann/V. Zébo sauf mention contraire)