Opportunity opère sur la dernière hauteur avant Marathon Valley, à 128 m du point où il atteindra la distance d’un marathon. Le rover en est à 42,067 km.

Opportunity_Marathon-Valley_Sol3948map-MAIN-br2

Sur cette vue prise en orbite qui montre un détail du rempart du cratère Endeavour, le centre du cratère est vers la droite. La position d’Opportunity est celle du 5 mars. (Doc. NASA/JPL-Caltech/Univ. of Arizona)

sol3948 détail

Zoom sur les dernières positions d’Opportunity (doc. NASA/JPL-Caltech/Univ. of Arizona)

pan 3945 1P478401957EFFCLZEP2372L2M1_stitch tr

Le 2 mars, au 3945ème jour martien de la mission, la Pancam du rover a pris cette image de l’horizon en regardant vers le coté opposé au cratère dans la direction générale du Sud Ouest. On aperçoit à l’horizon des élévations de terrain à gauche et à droite, détaillées dans les extraits suivants de cette image. (Doc. NASA/JPL-Caltech)

Pan 3945 détail 1P478402348EFFCLZEP2372L2M1

L’élévation lointaine visible à gauche sur l’image précédente (doc. NASA/JPL-Caltech)

Pan 3945 détail 2 1P478402348EFFCLZEP2372L2M1

Et l’élévation lointaine visible sur la droite (doc. NASA/JPL-Caltech)

pia13082 rens

Cette vue prise en orbite montre le cratère Endeavour de 22 km de diamètre et la position d’Opportunity. Juste au Sud se trouve le cratère Izau. A gauche en bas de l’image (A) se situent le cratère Bopulu et (en B) une élévation. Il est probable que ce sont ces zone élevées, A étendue, et B, plus étroite, que l’on aperçoit à l’horizon sur l’image Pancam. (Doc. NASA/JPL-Caltech)

getmediumimage-mod

Une vue générale de la zone du cratère Endeavour avec les terrains et cratère environnants (doc. NASA/JPL-Caltech/JHUAPL/WUSTL)

En s’approchant d’un point dominant Marathon Valley, Opportunity a trouvé de gros rocs gris foncés dont la composition est différente de ce qui a été trouvé jusqu’à présent sur Mars. Le premier roc examiné (désigné Jean-Baptiste Charbonneau) a des teneurs en aluminium et silicium élevées et une composition générale jamais observée par Opportunity ni par Spirit. Le prochain roc qui va être analysé est désigné Sergent Charles Floyd. Les noms donnés par l’équipe JPL dans cette zone sont ceux de membres de l’expédition Lewis et Clarke.

Un nouveau logiciel a été téléchargé sur le rover pour contourner les problèmes de mémoire flash rencontrés précédemment. Dans la nouvelle configuration Opportunity n’utilisera que six des sept zones de la mémoire pour éviter celle qui pose problème. Le nouveau logiciel a été téléchargé entre les examens de Charbonneau et de Floyd. Mais il faudra reformater la mémoire avant de pouvoir pleinement utiliser le nouveau logiciel et pendant quelques temps le bras robotique ne pourra être actionné, le temps de vérifier que tout se passe bien. Un problème mémoire pendant que le bras est en opération induirait une procédure de récupération complexe.

Pan 3946 1P478490866EFFCM00P2373R7M1_stitch

Une vue de la zone des rocs étranges par la Pancam le 3 mars (doc. NASA/JPL-Caltech)

Nav 3946 1N478492231EFFCM00P0674L0M1_stitch

Vue avec de la même zone en plus large champ par la Navcam le même jour. Marathon Valley est localisée derrière l’élévation à droite; l’arène du cratère Endeavour est devant et l’on aperçoit l’autre coté du cratère au loin. (Doc. NASA/JPL-Caltech)

Pan 3948 1P478669742EFFCM00P2588R5M1

Détail de la vue ci dessus au 5 mars (doc. NASA/JPL-Caltech)

Pan 3948 1P478669111ESFCM00P2587R1M1

Autre vue Pancam le 5 mars (doc. NASA/JPL-Caltech)

pan 3948 1P478668940ESFCM00P2586R2M1

Autre vue Pancam le 5 mars (doc. NASA/JPL-Caltech)

nav 3948 1n478673482effcm29p1723l0m1_stitch rec

Image Navcam du 5 mars vers le monticule qui cache Marathon Valley (doc. NASA/JPL-Caltech)