Les images des différents instruments de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter sont accessibles sur le site web de la mission.

On y trouve les images de la caméra Marci avec en particulier une belle vidéo montrant le temps sur Mars entre le 16 et le 22 octobre 2017.

Extrait de la vidéo montrant les nuages orographiques accroché aux volcans de la régio de Tharsis (doc. NASA/JPL-Caltech/MSSS)

Voir également la vidéo ci jointe qui présente au contraire sur fond de Mars fixe l’évolution de l’atmosphère martienne sur une année martienne de 2007 à 2008 :

https://youtu.be/MlHEHfPvwj4

MRO possède aussi la caméra de haute résolution HiRISE  qui envoie de magnifiques images. Quelques vues récemment publiées sont présentées ci après.

Ravines sur le versant Nord d’un cratère de 7 km de diamètre dans Acidalia Planitia. D’habitude les ravines sont du coté faisant face aux pôles. Ce n’est pas le cas pour celles-ci, le cratère étant situé dans l’hémisphère Nord. L’image couvre une largeur de 1 km. On peut voir que des cônes de débris plus récents se surimposent aux plus anciens. On note également que les failles horizontales de la pente datent d’avant les écoulements. (Doc. NASA/JPL-Caltech/Univ. of Arizona)

Zoom sur les deux ravines de droite depuis leur origine jusqu’au cône de débris terminal. Les ravines ne naissent qu’à mi pente du cratère. (Doc. NASA/JPL-Caltech/Univ. of Arizona)

Vue en plan plus large (5 km) des ravines du rempart Nord du cratère (Doc. NASA/JPL-Caltech/Univ. of Arizona)

Autre type de ravines dans Hellas. Malgré leur tracé sinueux ces types de ravines appartiennent à la catégorie des ravines rectilignes (Doc. NASA/JPL-Caltech/Univ. of Arizona)

Ces ravines sont caractérisées par l’absence de cônes de débris dans leur partie terminale. Il y a donc eu creusement mais pas descente de matériaux. Elle sont attribuées à la descente de blocs de glace de CO2 se sublimant lors de cette  descente. Voir des expérimentations sur Terre effectuées sur ce thème dans la vidéo suivante.(Doc. NASA/JPL-Caltech/Univ. of Arizona)

https://www.youtube.com/watch?v=mNXBfz1iVzc

Les différents types de ravines ou traces de descente sur des pentes. Les ravines dites linéaires sont en colonne 4, celles présentées dans les premières images en colonne 2. (Doc. NASA/JPL-Caltech/ASA/MSSS/UA)

Une autre image récemment publiée : le début de dégivrage de dunes dans Chasma Boreale, une vaste entaille dans la calotte polaire Nord. On est au début du printemps. En été ces dunes basaltiques seront complètement noires. Dès qu’une zone noire apparaît elle devient plus chaude que les parties recouverts de givre et l’élargissement de la zone découverte est rapide. (Doc. NASA/JPL-Caltech/Univ. of Arizona)

Le Lunar and Planetary Laboratory entretient un site en français sur les images HiRISE

Le site de la mission MRO donne également des informations collectées par l’instrument CRISM qui (comme Omega sur Mars Express) identifie les matériaux présents en surface.

Addition de l’information CRISM sur une image HiRISE des ravines des pentes du cratère Hale (150 km × 125 km localisé par 35.7°S, 323.4°E) . La couleur bleu clair des ravines indique qu’il n’y a pas eu d’eau en interaction avec le matériau de la pente, ce qui écarterait bien sûr le scénario écoulement d’eau pour ces ravines. (Doc. NASA/JPL/Univ. of Arizona/JHU APL)

Autre exemple de résultat CRISM : l’analyse minéralogique de ces monts aplatis dans Sisyphi Montes, indique que ceux-ci sont vraisemblablement des volcans sous glaciaires (quand des glaces recouvraient la région) (doc. NASA/JPL/Univ. of Arizona/JHU APL)

Un autre exemple de résultat CRISM: des argiles se seraient formés sur Mars il y a moins de 2 milliards d’années et pas seulement vers -3,7 milliards quand de grandes étendues liquides altéraient  les laves basaltiques. L’analyse a porté sur les pics centraux de cratères qui en général font remonter l’argile sous jacent après l’impact. Mais 33% des cratères examinés montrent que dans certains cas le processus de production d’argile s’est produit après l’impact par exemple par des sources hydrothermales provoqués par le sol échauffé. (Doc.NASA/JPL/University of Arizona/Brown University)