Ces dernières semaines Opportunity s’est déplacé autour du point d’où Perseverance valley descend la pente interne du cratère Endeavour à la recherche d’indices qui donneraient une idée du phénomène qui a donné naissance à cette vallée. Il y a effectivement une structure linéaire en creux orientée Ouest Est qui entaille faiblement les hauteurs du cratère et aboutit à l’origine de la vallée.

La structure en creux qui aboutit à l’origine de la vallée  (à droite hors champ). Cette vue a été prise par la Pancam le 3 juin (sol 4749) et est colorisée par superposition des images noir et blanc prises à différentes longueurs d’ondes. Le rover est ici au Sud de cette structure en creux qui mesure 9 m de large. (Doc. NASA/JPL-Caltech/ Cornell/Arizona State University)

Cette structure comblée par des microdunes plus claires que les environs est visible depuis longtemps. Cette image Pancam date du sol 4679, le 23 mars. (Doc. NASA/JPL-Caltech/montage APM)

La structure étudiée par Opportunity est visible sur cette vue de la zone depuis l’espace. Perseverance valley est localisée dans l’axe, en haut à droite. Sa pente est de 15 à 17°.  (Doc. NASA/JPL-Caltech/Univ. of Arizona/APM)

Images Pancam en noir et blanc prises le 3 juin (doc. NASA/JPL-Caltech/montage APM)

Les géologues étudient deux scénarios pour la formation de cette structure et ses relations avec Perseverance valley. Dans le premier scénario il s’agirait d’un chenal, partiellement comblé, par lequel un lac présent sur les bords du cratère se serait vidé dans le cratère, créant la structure d’écoulement. Mais qu’est ce qui expliquerait la création d’un lac perché sur le bord du cratère? De plus la pente est orientée actuellement vers l’extérieur et non vers l’intérieur du cratère. L’inclinaison du sol a-t elle pu changer ? Dans le deuxième scénario il s’agirait d’une faille dans les bords du cratère, remplie par des matériaux qui seraient maintenant érodés en creux. L’hypothèse faille est compatible avec le scénario de creusement de la vallée par de l’eau, celle-ci ayant pu remonter et sortir via la faille. A suivre …

le 4 juin, l’actuateur qui oriente la roue avant gauche s’est bloqué, donnant une orientation de 30° vers l’extérieur de cette roue. Mais ce blocage a été temporaire et la roue a repris une orientation normale le 17 juin. En fait l’actuateur de la roue avant droite ne fonctionne plus depuis déjà 2005 et le rover utilise l’orientation de ses roues arrières pour se diriger